Le Restaurant du Pont vous présente son historique.

Fondé en 1912 par Pierre Antoine BILLARD, arrière-grand-père de Jean-Luc VERCHERE, propriétaire actuel. Ancien propriétaire d'un restaurant à Cormoranche Sur Saône, il vient créer son restaurant en bordure de Saône au pont de Saint-Romain des Îles.

Il se base sur la crue de 1840 pour monter sa bâtisse de façon à ce que l'établissement n'inonde pas. Projet réalisé avec intelligence puisqu'en 1955, dit la crue du siècle, l'eau n'est jamais rentrée à l'intérieur de l'établissement. Le Modern'Hôtel, la raison sociale du moment, est ouvert avec salle de bal, garage pour voiture, téléphone, chauffage central (pour l'époque c'était un luxe), et son écurie pour les chevaux. Sa cuisine traditionnelle fait un succès avec bien évidemment friture, grenouille, matelote et sa pochouse.

Il exerce son activité avec beaucoup d'attache à sa clientèle puisqu'il se charge de récupérer et ramener en gare de Romanèche-Thorins tous clients séjournant dans l'établissement. Il crée le pot de 75, et crée sa propre cuvée pour servir avec sa fameuse friture, pécher par lui-même, et son fromage blanc.

C'est en 1937 que Jeanne BILLARD, sa fille reprend la succession avec son époux Mr Poncet Jaonny, ancien chef de cuisine cher Champagne à Mâcon. Son sérieux, sa prestance, sa bonne cuisine le mènent sur la réussite. Les salles, la terrasse du bord de Saône et ses jeux de boules se remplissent. Le père PONCET devient de plus en plus complice avec sa clientèle et fait son commerce avec les pêcheurs locaux.

Puis c'est en 1973, suite à une maladie, qu'il passe la main à sa belle-fille Simone et son genre André VERCHERE, dit Dédé, maçon depuis 20 années, met la main à la pâte pour sauver l'entreprise. C'est avec un minimum de connaissance en cuisine et beaucoup de courage qu'ils peuvent garder le patrimoine familial. Dédé se fait sa renommée avec ses grenouilles fraîches, ses champignons à la crème et sa bonne canette rôtie.

Il garde la même clientèle de boulistes, leur servant des pots et des casse-croûte comme le veut la tradition du moment. Sa bonté et son courage lui permettent de gérer son affaire jusqu'à la retraite.

Début 1993 son fils Jean-Luc VERCHERE formé cher Daniel Robin à Chénas, ancien chef étoilé de la région, décide de reprendre succession avec son épouse Béatrice. Il garde cette cuisine traditionnelle et familiale et apporte son savoir-faire en élargissant sa carte et Béatrice VERCHERE se charge d'améliorer les conditions d'accueil pour le confort et le bien-être de leur clientèle. En espérant qu'il y est une suite à cette longue histoire familiale puisque Jean-Luc et Béatrice VERCHERE ont trois enfants, alors peut-être la 5e génération.

Le restaurant vient de fêter son centième anniversaire en 2012.

 

Moment de souvenirs et d'émotion autour de trois générations d'excellence culinaire !

Lieu bien connu des fins gourmets et des amateurs de cuisine traditionnelle de qualité, le restaurant du Pont a soufflé le week-end du 8 décembre 2012, ses 100 ans !

Tout le week-end a été ponctué de festivités organisées par la famille Verchère.

Sous le regard attendre de son père André, de son épouse Béatrice et de son fils Kevin, Jean-Luc Verchère l'arrière-petit-fils du fondateur et créateur du restaurant Pierre Antoine Billard, a retracé l'historique de l'histoire familiale.






Et si vous ne connaissez pas encore… découvrez également la salle typique et la terrasse en bord de Saône.

C'est en 1912 que mon arrière-grand-mère possédant déjà une affaire à Cormoranche-Saône créa le MODERN HÔTEL, établissement classé de premier ordre à l'époque par les services et le confort apportés à la clientèle tels que le téléphone, le chauffage central, et l'auto garage pour assurer le transport des clients.

En 1938, ma grand-mère Jeanne Marcelle Billard veuve avec deux enfants succéda à ses parents pour continuer la tradition des bords de Saône avec la petite friture et la guinguette du dimanche après-midi. Par la suite, elle se remaria avec Joanny Poncet ancien chef de cuisine au Poisson D'or et chez Champagne à Mâcon et l'entraîna alors dans l'aventure du Modern grande figure de la gastronomie régionale avec charisme extraordinaire et une force de caractère qui ont fait sa renommée.

En 1973, suite au décès du père Poncet, mes parents, Simone et André Verchère, décidèrent de reprendre l'affaire familiale, qui devint le RESTAURANT DU PONT. Événement déterminant, qui a permis de conserver la tradition culinaire des bords de Saône telle que la pochouse du père Poncet, sa friture, ses grenouilles et sa fameuse canette rôtie qui ont fait sa renommée. Ils ont brillamment géré l'affaire pendant 20 années tout en gardant leur clientèle de boulistes et de joueurs de cartes au sein de l'établissement.

En 1993, suite au départ en retrait de mes parents, j'ai repris le flambeau, avec mon épouse Béatrice. Ma formation, durant quatre années, chez Daniel Robin à Chémas m'as permis d'apporter, une nouvelle carte à l'entreprise familiale.

Vingt années déjà ont passé, et je dois dire qu'aujourd'hui, j'ai la grande fierté et satisfaction de voir revenir à mes côtés, mon fils Kevin qui a fait ses preuves en haute gastronomie à la Pyramide à Vienne et chez Lameloise à Chagny. C'est avec une grande passion et détermination qu'il sera notre successeur et j'en suis sûr continuera dans l'excellence pour le plus grand bonheur des clients. Sans le vouloir, nous avons fait de nos enfants des entrepreneurs, puisque nos deux aînés, Andrien et Marlène, dirigent leur entreprise de petite restauration, bar-tabac à Gièges depuis deux ans. »

Une très belle histoire qui se poursuit chaque jour et nous promet encore de beaux et bons moments pour les 100 prochaines années !

 

RESTAURANT DU PONT

Spécialité de grenouilles, friture de Saône et pochouse Pont du Saint-Romain

SAINT-DIDIER-SUR-CHALARONNE

Tel : 04 74 04 08 90

Merci à André, Béatrice, Jean-Luc et Kevin Verchère pour votre passion et votre art culinaire !

 
 

Le nouveau port privé :

 
Historique